Recherche par année
France / Monde

Mort de Jean Zay
20 juin 1944

Jean Zay, député radical entré à  32 ans dans le gouvernement de Front populaire comme ministre de l'Éducation nationale. Ala déclaration de guerre, il s'engage dans une unité combattante puis, refusant la défaite embarque pour l'Afrique du Nord à  bord du Massilia en compagnie de Pierre Mendès France. Arrêté, il est condamné à  la déportation par Vichy pour « désertion devant l'ennemi ». Il est finalement assassiné par la Milice le 20 juin 1944.Jean Zay

(France - Régime de Vichy - Seconde Guerre mondiale - Occupation - - Molles (Allier))


Haut de page 

[Proposer une date, une modification - Signaler une erreur, un abus]

Date de dernière modification de cette page 

02/09/2022 18:00