Recherche par année
France / Monde

  • Jeanne d’Arc brûlée à Rouen
    Rouen, 30 mai 1431
    C’est sur la place du Vieux-Marché à Rouen, que vient de se dérouler publiquement le supplice de jeanne d’Arc. En 1430, à l’expiration d’une trêve avec les Bourguignons, Jeanne d’Arc avait été envoyée dans le nord de l’Ile-de-France pour les combattre. Elle pénètre le 13 mai dans Compiègne assiégée. Elle est faite prisonnière par les hommes du bâtard de Wandonne. ils la livrent à Jean de Luxembourg qui la remet ensuite au duc de Bedford moyennant 10 000 écus d’or.
    L’université de Paris, toute bourguignonne, déclare qu’elle doit être jugée comme sorcière. Le procès commence à Rouen sous la présidence de l’évêque Cauchon, bourguignon notoire, assisté du vice-inquisiteur et d’une soixantaine d’assesseurs ecclésiastiques. Les frais du procès sont assumés par les Anglais. Il se déroule selon les rites de l’inquisition : pas d’avocats, enquête secrète, interrogatoires perfides et épuisants, avec menaces de torture. Elle se défend seule avec courage et finesse. Dans un instant de faiblesse, elle prononce une abjuration. S’étant aussitôt rétractée, elle sera immédiatement déclarée « relapse » et condamnée au bûcher. Charles VII n’intervint pas et n’éprouva même pas le besoin de protester contre ce procès inique. Agrandir l'image

    (France - - Guerre de Cent ans - - - Compiègne)

  • Haut de page 

    [Proposer une date, une modification - Signaler une erreur, un abus]

    Date de dernière modification de cette page 

    24/02/2017 12:56