Recherche par année
France / Monde

L'état du royaume à la mort de Philippe Auguste.

  • Né en 1165, le roi Philippe Auguste meurt après quarante-trois ans de règne. La Normandie, le Maine, l’Anjou, la Saintonge, le nord du Poitou, la Touraine ont été, par lui, enlevés aux Plantagenéts et la victoire de Bouvines sur la coalition impériale a concentré autour du roi un véritable sentiment national. L’institution généralisée des baillis donne au royaume une réelle administration judiciaire. L’Eglise est protégée contre les féodaux, en contrepartie de quoi le roi a la haute main sur les évêques et les abbés aussi bien que sur les seigneurs. Tous les barons sont soumis aux obligations féodales et relèvent désormais de l’autorité royale. Les affranchissements, les privilèges accordés aux communes font du peuple et des bourgeois les alliés du roi. Philippe Auguste a rendu le pouvoir royal maître d’un royaume qu'il a placé au premier rang en Europe.

    (France - Règne de Philippe-Auguste - Souverain - Dynastie capétienne - - Mantes-la-Jolie)

  • Haut de page 

    [Proposer une date, une modification - Signaler une erreur, un abus]

    Date de dernière modification de cette page 

    09/11/2017 11:53