Recherche par année
France / Monde

Première séance publique à Paris du cinématographe des frères Lumière.

  • Ce jour-là, au Grand Café, boulevard des Capucines à Paris, les frères Lumière projettent devant un public étonné et angoissé six petits films dont L'arroseur arrosé. Pour en arriver à cette première projection du cinématographe, il a fallu plusieurs décennies de recherches. En déposant leur brevet, le 13 février 1895, les frères Lumière apportent une solution définitive au problème de l’enregistrement et de la restitution des images en mouvement. Reprenant les travaux de Marey et la découverte des pellicules en celluloïd sur film perforé, leur caméra enregistre puis projette les images. Elle na pour caractère essentiel d’agir "par intermittence sur un ruban régulièrement perforé, de manière à lui imprimer des déplacements successifs séparés par des temps de repos pendant lesquels s’opère soit l‘impression, soit la vision des épreuves". Leur appareil arrive donc à entraîner le film de manière synchrone avec son passage devant l‘objectif. Un opérateur peut agir seul, en tournant la manivelle qui entraîne le film à environ vingt images par seconde.Agrandir l'image


    (France - - Cinéma - - - Paris)

  • Haut de page 

    [Proposer une date, une modification - Signaler une erreur, un abus]

    Date de dernière modification de cette page 

    09/11/2017 11:53