Recherche par année
France / Monde

La Grande-Bretagne adopte le vote secret.

  • La Grande-Bretagne connaît des réformes électorales destinées à instaurer une plus grande équité dans les élections politiques. Apartir de 1867, Disraeli abaisse le cens, permettant à la petite bourgeoisie de participer activement à la vie politique. Le corps électoral compte désormais 2 500 000 personnes, parmi lesquelles 800 000 artisans et ouvriers spécialisés. Toutefois les problèmes attachés au vote public donnent lieu à de nombreux scandales, peu propices à instaurer la confiance. Aux élections de 1868, il y eut plus de 111 pétitions à l’encontre des candidats élus. Pour garantir le libre vote, et mettre fin à la corruption électorale, William Gladstone veut faire passer une loi garantissant le vote secret. Ce projet est très âprement discuté par le Parlement, de février à juin 1872. Le député tory Palmerston combat très violemment cette mesure, qu’il juge déshonorante pour les Anglais. Selon lui, l’honorabilité des gentlemen anglais élus ne pouvant être mise en doute, le projet est inutile. Cependant la loi est adoptée le 18 juillet 1872 à une large majorité.

    (Grande-Bretagne - - - Droit de vote - - )

  • Haut de page 

    [Proposer une date, une modification - Signaler une erreur, un abus]

    Date de dernière modification de cette page 

    24/02/2017 12:56