Recherche par année
France / Monde

Éxécution du poète Fabrice d'Églantine.

  • Poète et publiciste révolutionnaire, Philippe Fabre est le fils d’un bourgeois de Carcassonne, marchand drapier de son état. Né en 1750, il est l'auteur d'opérettes dont certains airs connaissent un succès populaire, comme par exemple il pleut, il pleut, bergère. Comédien ambulant, il est particulièrement dispendieux et peu regardant quant aux principes. Fidèle du club des Cordeliers, il y rencontre Danton, dont il devient l’homme de plume. Il participe à la commission qui élabore le nouveau calendrier, dont il passe pour être le fondateur, et qui sera adopté le 4 frimaire an II (24 novembre 1793). Il représente aussi ce milieu arriviste, qui désire s’enrichir vite et pour lequel la scène révolutionnaire est une occasion à saisir. Personnalité douteuse, Fabre d'Eglantine représente ce qu‘il y a de plus trouble dans la lutte politique qui oppose la cour aux républicains. Il reçoit plusieurs millions pour devenir son agent d'influence au sein du club des Jacobins en I791, ce qui ne l’empêchera pas de tenir des propos fort radicaux après le 10 août 1792. Compromis en 1794, il fera partie de la même charrette que Danton et Camille Desmoulins.Agrandir l'image

    (France - - - Poète - - )

  • Haut de page 

    [Proposer une date, une modification - Signaler une erreur, un abus]

    Date de dernière modification de cette page 

    24/02/2017 12:56