Recherche par année
France / Monde

La prise de Grenade
02 janvier 1492

Pendant près de trois siècles, après la perte de l’Andalousie et la défaite de Las Novas de Tolosa (1212), le royaume de Grenade, dernier vestige de la domination arabe, parvient à survivre. Le dernier siècle est toutefois marqué par un bouleversement du rapport des forces. D’un côté, la guerre, les intrigues de palais et la dislocation progressive de la société par les luttes continuelles entre grandes familles musulmanes ; de l’autre, l’extension sur l’ensemble du territoire du Conseil d‘Etat qui s'occupe des Affaires étrangères et du Conseil de l’Inquisition, mais, surtout, l’union des couronnes de Castille et d’Aragon. La << Reconquista » reprend du souffle. Entre les mains des Rois Catholiques, les villes du royaume de Grenade tombent l’une après l‘autre : Loja en 1486, Malaga en 1487, Almeria en 1489. En 1492, après un long siège, c’est le tour de Grenade. Le 6 janvier, Ferdinand d’Aragon et Isabelle de Castille font leur entrée dans l’Alhambra. Cette même année, Christophe Colomb découvre l’Amérique, et les juifs d’Espagne, qui, jusque-là, avaient vécu en bonne intelligence avec les musulmans, sont sommés de choisir entre la conversion et l'expulsion.

(Espagne - - Reconquista - - - Grenade)


Haut de page 

[Proposer une date, une modification - Signaler une erreur, un abus]

Date de dernière modification de cette page 

12/02/2019 11:10