Recherche par année
France / Monde

Gorbatchev annonce sa démission par un message télévisé.

  • Prononcé d'un ton grave, il est le constat d'un échec politique personnel; il est aussi l’acte de décès de l‘URSS et l’épilogue de l’affrontement Est-Ouest.
    Gorbatchev se retire, amer, prenant acte de la dislocation de la fédération soviétique que ses réformes n‘ont pu sauvegarder. Empêtré dans la contradiction entre «l’autonomie» des républiques et « l’intégrité du pays», il a louvoyé face à la montée des nationalismes. Il a tenté de dissuader les républiques baltes de proclamer leur indépendance ; il a dû réprimer les violences entre Azéris et Arméniens; il s’est résigné à proposer un nouveau traité de l’Union, ce qui déclenche un coup d’Etat des dirigeants conservateurs (19 au 21 août 1991). Mettant à profit l’échec de ce putsch, Boris Eltsme, fort de la légitimité de son élection à la. présidence de la République de Russie, oblige Gorbatchev à suspendre le parti communiste. Puis Eltsine anéantit le pouvoir fédéral en proclamant la souveraineté de la Russie et en créant une Communauté des Etats indépendants avec l’Ukraine et la Biélorussie. >>>>>

    (Russie - Union soviétique - Chef d'Etat - Dirigeant soviétique - - )

  • Haut de page 

    [Proposer une date, une modification - Signaler une erreur, un abus]

    Date de dernière modification de cette page 

    24/02/2017 12:56