Recherche par année
France / Monde

La Grande-Bretagne établit son protectorat sur l'Egypte.

  • La reine Victoria n'avait pas hésité à l'écrire: « Si l'Egypte doit être soustraite à la Turquie, elle ne saurait tomber entre d'autres mains que les nôtres.» En 1882, l'Egypte est le théâtre d'un mouvement nationaliste qui prend pour cible les commissaires anglais et français à la Dette et le khédive, accusé de leur être trop favorable. Une force navale anglo-française mouille devant Alexandrie. L'occasion d'intervenir se présente le 11 juin lorsqu'une rixe se transforme en émeute et cause la mort de cinquante Européens. L'amiral de la flotte an¬glaise exige le désarmement et la reddition des forts d'Alexandrie. Tewfik accepte; Orabi refuse. Alexandrie est bombardée et occupée. Tewfik destitue Orabi, qui réplique par la constitution d'un gouvernement insurrectionnel. Violant la neutralité du canal, une première colonne britannique débarque à Suez, une seconde à Port¬Saïd. Le patriotisme égyptien ne résiste pas aux assauts du général Wolseley. Le 13 septembre, l'armée égyptienne composée de paysans hâtivement mobilisés est mise en déroute à Tall al-Kabir: la route du Caire est ouverte. Les forces britanniques s'y installent et y restaurent l'autorité du khédive. La France était restée neutre.

    (Grande-Bretagne - Egypte - Colonisation - Règne de Victoria - - )

  • Haut de page 

    [Proposer une date, une modification - Signaler une erreur, un abus]

    Date de dernière modification de cette page 

    24/02/2017 12:56