Recherche par année
France / Monde

Philippe II d'Espagne
21 mai 1527

Le règne de Philippe II (1556-1598) marque l'apogée de la puissance espagnole. Ce roi très pieux - on l'a appelé le roi-moine - qui s'est fait construire l'austère palais de l'Escorial réussit à empêcher le développement du protestantisme en Espagne et extermine les Morisques, musulmans convertis. Son règne coïncide aussi avec le « Siècle d'or» de la littérature espagnole. Le plus grand écrivain est Cervantès (1547-1616) dont le « Don Quichotte de la Manche» deviendra célèbre dans le monde.
Disposant de l'or et de l'argent apporté par ses galions, d'une armée excellente, il se fait, en Europe, le champion du catholicisme. Sa flotte, alliée à celles de Venise et de Gênes, écrase la flotte turque à Lépante (1571).
Mais il subit des échecs. Les Pays-Bas se sont soulevés contre l'oppression espagnole. Si les provinces du Sud, en majorité catholiques s'inclinent devant la force, les sept provinces du Nord, calvinistes, proclament leur indépendance sous le nom de Provinces-Unies. En 1609, l'Espagne reconnaît le fait accompli. Échec égaiement contre l'Angleterre: l'expédition navale de «l'Invincible Armada» est vaincue par la tempête et les navires anglais. Échec enfin en France où les troupes de Philippe Il interviennent pour soutenir la Ligue catholique contre Henri IV. Agrandir l'image

(Espagne - Règne de Philippe II - - Roi d'Espagne - - Valladolid)


Haut de page 

[Proposer une date, une modification - Signaler une erreur, un abus]

Date de dernière modification de cette page 

12/02/2019 11:10